Partagez|

Un service contre un service [Kenneth]

MessageMer 14 Mar - 12:55

Kenneth
Fraser


[Jeudi 22 février 2018 ; Full Moon, bar étudiant de Londres]

La journée touchait à sa fin, les cours venaient de finir maintenant il était temps pour l'ancien gangster d'enfiler son deuxième costume, barman. Il avait reçu un SMS de son patron la veille car un de ses employés est tombé malade, du coup Kenneth se retrouvait à faire le barman lors d'une soirée étudiante. Cette semaine était vraiment l'une des pires qu'il n'est jamais passé, la disparition de Juliette, la police qui vient l'interroger, Wayne qui est introuvable et maintenant faire des heures sup ! Heureusement pour lui les cours du vendredi matin n'étaient pas obligatoires, il pourrait faire la grasse matinée.

C'est sur le chemin vers le bar qu'il réfléchit à sa situation, la meute pourrait peut-être aider le jeune homme d'une façon ou d'une autre et peut-être même que quelqu'un du personnel est au courant de quelque chose. C'était décidé il mettrait à profit cette soirée pour tenter de récolter des informations utiles pour retrouver la française.

Il devait être 18h lorsqu'il arriva devant le bar, il se décida alors a fumer une dernière clope avant de commencer a travailler. Alors qu'il venait d'allumer sa cigarette il vit Joyce arriver. Une nouvelle serveuse, elle était là depuis pas longtemps mais il l'aimait bien c'était le genre de fille sérieuse et qui travaillait bien. Il prit une profonde inspiration puis recracha la fumée en s'assurant qu'elle n'arrive pas vers sa collègue, puis avec le sourire aux lèvres il accueillit la belle blonde qui venait d'arriver :

- Salut Joyce ! Tu vas bien ?

Puis il lui fit la bise, en faisant attention a mettre la cigarette le plus loin possible de la jeune femme.

- Alors ça sera toi et moi face à un troupeau d'étudiant ce soir ou on peut espérer que du renfort vienne nous porter secours ?

MessageJeu 15 Mar - 19:17

Heather
Joyce

La susmentionnée Heather parvenait effectivement jusqu'à son lieu de travail, en cheminant d'un petit pas tranquille tout en écoutant de la musique. Avant d'atteindre la hauteur de l'étudiant qui venait parfois prêter main-forte en extra, la toute fraîche recrue de la Meute avait ôté de ses oreilles, les écouteurs de son vieux MP3. Fronçant légèrement le nez à cause des effluves provenant de la cigarette allumée, elle s’abstient de faire le moindre commentaire à ce sujet, appréciant le fait que le jeune homme eut l'amabilité de recracher sa fumer dans la direction opposée. Déjà en tant que Duine, elle ne supportait pas l'odeur du tabac mais, depuis que son odorat avait été aiguiser à cause de son changement, elle ne parvenait encore moins à l'apprécier.

- Bonsoir Kenneth. Comme quelqu'un de passablement énervé par l'un de mes professeurs, qui n'a pas voulu comprendre que si je n'avais pu lui faire parvenir mon exposé hier soir, c'était uniquement dû à la faute de ce maudit site internet scolaire qui refusait de fonctionner. Si encore, j'avais été la seule dans ce cas-là. J'aurais pu comprendre qu'il doute de ma parole mais là, ils y avaient six autres de mes camardes dans le même cas.

Offrit-elle en réponse à la question posé par son collègue tandis, qu'elle venait d'entreprendre l'enroulement du cable de ses écouteur autour de l'appareil.

- Résulta de l'affaire, un zéro pointé et ce, bien que nous ayons tous ramené nos exposés sur des clés USB. Bref, et toi ça va ?

S'enquit à son tour Heather, en prenant place sur l'une des rares chaises de la terrasse installées dehors par ce temps, afin d'être agréable envers les nombreux fumeurs fréquentant l'établissement. Elle afficha un air songeur, réfléchissant sans nul doute à l'information que venait de lui demander Kenneth.

- Finlay est présent mais, ce n'est guère vraiment une surprise n'est ce pas ! On en viendrait vite à croire qu'il hante son propre bar celui-là. Neil sera également des nôtres ce soir et si j'ai bonne mémoire du planning, l'équipe devrait-être complétée par Laureen et Vicky.

Habituellement, trois personnes pour assurer les services en semaine étaient largement suffisantes. Cependant, étant aujourd'hui le dernier jeudi du mois, le bar proposait à la clientèle une soirée concert, offrant l'opportunité aux groupes amateurs de se produire sur scène. Ce qui attirait autant de monde que les soirs de week-end.

MessageJeu 15 Mar - 21:09

Kenneth
Fraser

Même si elle tentait tant bien que mal de la cacher son dégoût pour l'odeur de la cigarette on pouvait quand même le lire aisément sur son visage. C'est pour cela que lorsqu'elle s'assit Kenneth pris la chaise d'en face en vérifiant bien avant que le vent n'apporterait pas la fumée au délicat odorat de la jeune werewolf. Il écouta attentivement le problème d'Heather, essayant de comprendre le fond du problème, même si d'après lui le fait de tout numériser était la plus grosse bêtise de ce jeune millénaire. Puis c'est avec attention qu'il écouta tous les noms qu'Heather pouvait citer, c'était tous des habitués, ils étaient régulièrement au bar ils pourraient peut-être avoir des informations. Mais l'étudiant ce consacra d'abord au problème de sa jeune comparse et répondit :

- Putain, c'est chiant ce nouveau site, il bug tout le temps et ils nous en tiennent comme responsable cette bande d'incapable. Il finit alors sa cigarette puis l'écrasa dans le cendrier devant lui. En plus c'était pas comme si tu ne faisais pas preuve de bonne fois en apportant ton exposé, il abuse un peu là je trouve !

Kenneth marqua une pause ne sachant comment aborder le sujet, il prit son attitude la plus neutre possible puis dit à sa collègue :

- Mon début de semaine pue un peu je dois bien te l'avouer. Est-ce que tu savais que la famille où logeait Juliette a été assassinée ? Juliette quant à elle est introuvable, je m'inquiète pour elle. ça fait maintenant plusieurs jours que les autorités sont sans nouvelles d'elle. Il mit sa main dans sa poche hésitant à reprendre une cigarette, puis regarda Heather et décida de la garder pour plus tard. Je sais pas du tout où elle peut être j'ai appelé tout le monde, personne ne sait rien. Je sais pas quoi faire, je tourne en rond chez moi en me torturant l'esprit.

MessageVen 16 Mar - 23:12

Heather
Joyce

Que pouvait-elle faire d'autre à par opiner du bonnet, aux paroles emplies de sagesse prononcées par Kenneth. Ces soucis avec le site de l'université commençaient à lui courir sur le haricot et Heather espérait de tout son cœur, que cela ne se reproduise plus à l'avenir. Ou du moins, avec ce professeur en particulier. Tant pour son bien-être, que pour l'intégrité physique de ce dernier. Car oui, la jeune femme avait dû faire preuve d'une immense maîtrise de sa colère lors de l'entretien, afin d'éviter de lui sauter à la gorge. Ce qui, lorsqu'on subissait la malédiction de la lune, était bien loin de n'être qu'une simple expression imager. Aller donc expliquer après cela, les raisons qui expliquent pourquoi, vous avez un morceau de chair de votre enseignant entre les dents. Et que celui-ci gît au milieu d'une mare de sang, la carotide arrachée.    

- C'est clair que ça craint. Après, tout dépend du prof avec qui ces problèmes surviennent. La plupart sont compréhensifs et acceptent que tu rendes tes devoirs en main propre, le lendemain de la date butoir. Sauf que celui-là est un véritable connard. Toujours à te pénaliser dès que la moindre opportunité s'offre à lui.

Discuter de cette anecdote encore toute fraîche, venait d'éveiller une infime partie animal de sa condition. Sous l'effet de sa rogne, ses pupilles argentées virèrent à la teinte ambrée typique du fauve dont elle revêtait la forme. Et qui, au contraire de la si raisonnable Heather, ne rêvait que d'en découdre à la moindre contrariété.

- Oh ! Je suis vraiment désolé Kenneth. J'avais oublié a quel point tu étais proche de Juliette. Et moi qui t'ennuie avec mes petits soucis sans réelle importance comparer à la disparition de ton amie.

La sincérité vibrait dans le timbre de sa voix et ses ressentiments personnels semblèrent s'être estompées subitement, puisque son regard venait de recouvrer sa couleur originelle.

- Comme beaucoup de monde, je l'ai appris en écoutant les informations à la télévision. Par contre, je n'ai faits le rapprochement que lorsque Vicky m'a avertie que des inspecteurs de la MET étaient passés hier au courant de la journée pour interroger le personnel.

Heather donna des petites tapes légères sur la main de Kenneth, qu'il avait déposé sur la table les séparant, d'un geste se voulant réconfortant. Ce n'était guère son fort que d'aider quelqu'un à supporter une épreuve, surtout en essayant de lui faire conserver espoir.

- Je suis certaine, que la police met tout en oeuvre pour retrouver Juliette aussi rapidement que possible. Ce ne sera bientôt qu'une bien mauvaise histoire à mettre derrière vous.

MessageLun 19 Mar - 23:31

Kenneth
Fraser

Être la assis au bar favori de son amie, sans savoir où elle est, c'était ce qui rongeait de l'intérieur le rude gaillard qui parlait avec la serveuse, l'ignorance de l'état de santé de l'autre, le manque d'information pouvait amener aux pires scénarios dans l'esprit du jeune homme. Il ressentait encore cette sombre colère en lui remontait, alors que l'amie qu'il avait devant lui tentait de le rassurer comme elle le pouvait, il avait toujours le poing serré dans la poche de sa veste. Heather était quelqu'un de très empathique malgré sa récente transformation, elle avait encore du mal à se maîtriser comme le montrer son changement de couleur de pupille mais les Werewolves n'étaient plus une crainte depuis longtemps pour Kenneth. En effet a force de traîner avec, leurs odeurs étaient imprégnées quasiment jusque dans les cheveux du jeune étudiant, ce qui lui permettait de faire partie plus ou moins directement de la meute, en plus d'être très bon ami avec les plus casse-cou de la bande. Puis il lui dit discrètement :

- Merci Heater c'est vraiment gentil, tu ferras attention tes yeux ont encore changer de couleur même si maintenant c'est revenu a la normal. Il ne faudrait pas que quelqu'un remarque ça. Et il reprit sur un ton tout a fait normal. Si jamais tu entends quoique ce soit t'hésite pas a m'en faire part ! T'as mon numéro je crois bien non ?

Dans le cas où la jeune Werewolf n'avait pas le numéro du brun ténébreux, il était prêt à lui dicter afin qu'elle le note sur son téléphone.

MessageMar 20 Mar - 22:57

Finnbheara

Bien qu'elle eût conscience que la remarque de Kenneth se voulait amicale, Heather ne put s’empêcher de contempler l'extrémité de sa paire de Converse blanches. En pestant au passage, en son for intérieur, contre ce manque manifeste de maîtrise de sa part.

- Je doute de pouvoir t'être d'une quelconque utilité mais, si jamais la moindre rumeur parvient jusqu'à moi, je t'en informerais aussitôt.

Avisant l'heure qu'indiquaient les aiguilles de sa montre, la jeune femme abandonna la chaise qu'elle occupait en se propulsant vers l'avant. Kenneth lui, avait encore un délai nécessaire pour se griller une cigarette mais, si Heather voulait être prête dans les temps, il lui fallait filer aux vestiaires sans perdre la moindre seconde.

- Je vais me changer, à tout à l'heure !

Et sur ses simples mots, elle pénétra dans le sas marquant l'entrée du pub, laissant en arrière, son collègue seul et en proie à ses inquiétudes. Lorsque celui-ci se décida à emboîter le pas de la Werewolf, le vent commençait à souffler sans trop de force. À peine eût-il déposé le pied à l’intérieur, que le propriétaire des lieux l’interpella depuis le seuil de la réserve, un fût de bière entre les mains.

- Ah ! Salut Kenneth. Tu tombes bien justement, il faut apporter ce fût dans l'autre salle. Il y a une réunion là-bas ce soir alors tu vérifies que tout est prêt pour les recevoir s'il te plaît. J'ai déposé les plateaux de viandes crues dans le réfrigérateur de la cuisine.

Sans attendre de réponse, Finlay s'en retourna farfouiller dans la local où étaient entreposées toutes les marchandises, sans doute à la recherche de différentes bouteilles d'alcool, afin de compléter le stock des étagères derrière le bar.  

- Tu te souviens du code ? Hurla-t-il depuis le fond de la petite pièce.

MessageMer 21 Mar - 0:21

Kenneth
Fraser


Alors que la remarque de Kenneth se voulait amicale Heather prit plus personnellement cette dernière, mais sans pour autant mal la prendre, la serveuse se ressaisit vite en se précipitant à l'intérieur du bar. C'est vrai qu'il était bientôt l'heure, mais l'ancien gangster décida de profiter quelques instant encore de sa liberté, le fond de l'air était frais mais la chaleur du soleil déclinant offrait une chaleur appréciable. L'ancien gangster réfléchit alors au moyen d'aborder la chose avec la meute, et surtout qu'il devait parler a quelqu'un de mieux placer que son patron s'il voulait un renfort vraiment efficace. Quelque part il jalousait la meute, il l'enviait car elle lui rappelait Liverpool et son gang, faire partie de quelque chose qui nous donne un objectif, des amis sur qui on peut compter peut importe l'heure de la journée ou de la nuit. Même s'il était content de sa nouvelle vie, quelque part il regrettait quelques parties de l'ancienne.

Une fois tout son courage rassemblé, il se leva et se dirigea vers la porte du bar. A peine eut-il franchit le seuil de l'établissement qu'il entendit le son de la voix de son boss qu'il l'interpellait déjà. Adieu liberté chérie, on se revoit après le service. Apparemment il y avait une réunion ce soir, très certainement a cause de ce qu'il s'est passé récemment, ou peut être juste une réunion hebdomadaire, néanmoins c'était une occasion en or pour le wicca de pouvoir parler à quelqu'un de haut placé dans la meute. Il attrappa alors le fût sans dire le moindre mot, et s'exécuta il amena le maximum en un voyage avant de revenir vers la salle où était Finlay. Il l'aperçu au fond de la pièce, il s'approcha de lui et lui tendit la main en le saluant :

- Salut Finlay, j'ai déjà amené tout ce que je pouvais, je vais y retourner afin de finir et de vérifier que tout soit prêt de l'autre côté. ça va être une rude soirée ce soir a première vue. Il attrapa alors tout ce dont il avait besoin se trouvant dans cette pièce et demanda alors à son patron. Dis moi Finlay, tu penses qu'il est possible que je puisse parler à quelqu'un d'important ce soir ? J'ai une faveur à demander. C'est à propos de Juliette.

Sa voix qui au début était joyeuse fut beaucoup plus sérieuse, un air grave se dessina aussi sur son visage.

- C'est vraiment important sinon tu sais très bien que je ne te le demanderais pas.

MessageLun 9 Avr - 16:14

Finlay
Headland

Finlay se saisit de la main de Kenneth et le salua donc à la manière des Daoine, en prenant garde de ne pas injecter plus de force que nécessaire à sa poignée de main. Il valait mieux éviter de briser les os si délicats du jeune homme, s'il voulait que ce dernier travail pour lui au courant de la soirée.

- Ouai, on peut dire ça à première vue. En tout cas, les bénéfices n'en seront que plus satisfaisants.

Hormis Kenneth, le reste du personnel de l'établissement était composé uniquement de Werewolves. Grâce à l'endurance liée à leur nature, ils pouvaient abattre un travail plus conséquent sans ressentir les effets de la fatigue. Enfin ... sans ressentir rapidement les effets de celle-ci. Malgré qu'il ne cessait de s'agiter en tout sens à l'intérieur de la resserve, Finlay écoutait néanmoins attentivement, les paroles prononcées par son extra. Il haussa simplement les épaules avant d'y répondre.

- La réunion de ce soir sera dirigée par notre bêta. Si tu as une requête à formuler, profite de sa présence pour la lui adresser.

Il se tut un court instant, observant Kenneth en silence. Il entrouvrit les lèvres comme pour exprimer une pensée mais, se ravisa avant de simplement secouer la tête et de se saisir d'un carton de bouteilles déposé précédemment à ses pieds.

- N'oublie pas cependant, qu'accorder un peu de temps à une personne pour l'écouter, ne t'engage en rien en retour.

Ajouta le Werewolf avant de quitter la petite réserve pour regagner son bar et ses préparatifs.

Contenu sponsorisé
Message

Un service contre un service [Kenneth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» mise en service du lapin
» Nouveaux Service pour les Ztamps services sms !!! Bientot sur le site
» [Galerie]Starflam:Mes figs/Service de peinture Fig et décors
» cuistot a votre service
» Service interrompu - Mardi 14 Février 2006

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Uchronie :: Si votre avenir était le passé ! :: Vingt-et-unième siècle - Londre :: Inner London-